Prothèse de hanche

De nombreuses pathologies peuvent conduire à la détérioration de l’articulation de la hanche. Que ce soit l’arthrose, un accident, une maladie osseuse, le résultat est identique : la hanche ne peut plus remplir son rôle de soutien et d’articulation. Elle devient douloureuse et raide, invalidante dans la vie de tous les jours, et se pose alors l’indication de la remplacer par une prothèse. Chaque année, en France, plus de 60 000 prothèses sont mises en place (plus de 700 000 dans le monde) : la prothèse totale de hanche (PTH) est l’une des interventions les plus courantes en chirurgie orthopédique. Elle concerne un large éventail de patients de tous âges, dont la majorité a, certes, plus de 65 ans, mais dont 30 % ont moins de 50 ans. La PTH reste néanmoins une intervention chirurgicale dont l’indication n’est pas posée à la légère. 

Fracture de la hanche

Personne ne prévoit d’avoir une fracture de hanche mais une chute brutale ou un accident peuvent survenir. Une chirurgie peut alors être nécessaire pour traiter la fracture. Il faudra également du temps pour permettre la guérison. Avec du temps et des efforts, vous pourrez reprendre la plupart de vos activités habituelles.

Je vais me faire opérer d'une prothèse totale de hanche

Le site Raymond Poincaré du service de Chirurgie Orthopédique met à votre disposition un livret détaillant les différentes étapes de votre hospitalisation pour une récupération rapide après chirurgie.

Please reload

UFR sante logo 2020 ecran.jpg

© 2020 Service de chirurgie orthopédique du Pr BAUER