Arthroscopie de genou

Quelles que soient les raisons des douleurs du genou, l’arthroscopie est à l’heure actuelle le meilleur moyen, non seulement pour le diagnostic, mais aussi pour le traitement de certaines de ces affections. Le principe de l’arthroscopie est d’explorer l’intérieur de l’articulation par de petites incisions sur la peau, et de permettre aussi à l’aide d’instruments miniaturisés de traiter certaines affections. 

Prothèse de genou

Lorsque le genou ne remplit plus son rôle d’articulation et que la douleur n’est plus supportée par le patient, ou que la vie de tous les jours est profondément affectée, se pose alors l’indication du remplacement par une prothèse. Chaque année, en France, plus de 37 000 prothèses de genou sont mises en place. C’est l’intervention prothétique la plus fréquente après la prothèse totale de hanche. La cause la plus fréquente de détérioration de l’articulation du genou est l’arthrose. Cela se traduit par une usure progressive du cartilage qui recouvre les extrémités osseuses du fémur et du tibia, pouvant aller jusqu'à sa disparition complète avec atteinte de l’os. Lorsque le contact articulaire se fait os contre os, la douleur est sévère et l’impotence fonctionnelle est importante. La prothèse de genou concerne un large éventail de patients dont une grande majorité a plus de 60 ans. Dans certains cas de pathologies associées (obésité, anomalie des axes des membres inférieurs) la prothèse de genou peut être indiquée plus tôt. 

Chirurgie des ligaments du genou

Plusieurs ligaments, situés au niveau de l'articulation du genou, sont indispensables au maintien de sa stabilité. Il s'agit principalement du ligament croisé antérieur (LCA), du ligament croisé postérieur (LCP) et du ligament latéral interne (LLI). C'est surtout en cas de déchirure du ligament croisé antérieur qu'une intervention chirurgicale peut être envisagée, plus rarement lors d'une rupture du LCP ou du LLI. La rupture du LCA survient à l'occasion d'une torsion violente du genou. Une fois déchiré, le ligament ne cicatrise pas. Si cette rupture n'entrave pas les gestes de la vie courante, elle peut se manifester par une instabilité du genou dans la pratique de sport. Chez un sujet jeune, sportif et motivé, une stabilisation chirurgicale du genou peut alors être proposée, qui permettra d'éviter les accidents ultérieurs. Le succès de l'intervention dépend avant tout de la capacité du patient à s'impliquer activement dans la rééducation post-opératoire de son genou. 

Rééducation après reconstruction du Ligament croisé antérieur

Avant toute rééducation, il est important de bien respecter certaines étapes telles que la diminution de la douleur et apprendre à se déplacer correctement afin de laisser votre genou suffisamment reposer et votre ligament cicatriser avant d’envisager de le rééduquer. Il ne faut en aucun cas “brûler les étapes”. Voici donc quelques conseils pour vous aider. 

Je vais me faire opérer d'une prothese totale de genou

Le site Raymond Poincaré du service de Chirurgie Orthopédique met à votre disposition un livret détaillant les différentes étapes de votre hospitalisation pour une récupération rapide après chirurgie.

Please reload

© 2019 Service de chirurgie orthopédique du Pr BAUER